BATEAUX

Accueil > Bateaux > Transport > Belem

Belem

maritime

Partagez sur :

Descriptif

Nom :
Belem

Type :
trois-mâts barque

Activité :
Transport

Année de construction :
1896

Labellisation :
Monument Historique (1984)

Chantier :
Dubigeon (Nantes)

Port d'attache :
Nantes

Équipage :
16 membres d'équipage et 48 stagiaires

Propulsion :
voile

Gréement :
22 voiles

Voilure :
1200 m²

Matériaux :
acier riveté

Longueur hors-tout:
58 m.

Maître-bau :
8,8 m.

Tirant d'eau :
3,5 m.

Armateur :
Fondation Belem

Site internet:
www.fondationbelem.com

Lien réseaux sociaux :
Page Facebook Trois-mâts Belem

Lien Marine Traffic :
Voir où se situe le bateau

Souvenez-vous, en 2016… c’était la première édition de Débord de Loire et le Belem fêtait ses 120 ans !

En effet, c’est en juin 1896 que les chantiers Dubigeon à Nantes mettent à l’eau le Belem pour le compte de l’armateur Fernand Crouan, après 5 mois de travaux, un exploit pour l’époque. Deux mois de travaux supplémentaires à flot seront nécessaires pour finir d’armer le navire qui part aussitôt pour sa première campagne. Direction : l’Amérique du Sud. En effet, le Belem tient son nom de la ville de Belém, grand port situé au Nord du Brésil. Navire marchand, le trois-mâts nantais transporte notamment du cacao pour la célèbre maison Meunier.

En 1914, il est racheté par le duc de Westminster qui le transforme en luxueux navire de croisière. Il change à nouveau de propriétaire en 1921 : Sir Arthur Ernest Guiness (membre de la famille de l’industriel et brasseur irlandais du même nom) le rebaptise Fantôme II. En 1952 il appareille pour Venise où, transformé en navire-école, il prend le nom de Giorgio Cini.

Après avoir arboré les pavillons britannique puis italien, il redevient français en 1980 et fait l’objet d’une longue campagne de restauration. Il obtient le label Monument Historique en 1984 puis en 1986 son voyage inaugural le mène à New York pour les célébrations du centenaire de la Statue de la Liberté. Propriété de la Fondation Belem, il devient un lieu de transmission d’histoire et du savoir-faire de la marine à voile, où 48 stagiaires peuvent être accueillis par 16 membres d’équipage. C’est une chance de pouvoir admirer encore aujourd’hui l’élégance de ce magnifique témoin du patrimoine maritime français !

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Belem sur le site de Nantes Patrimonia.